Recherche

Livre

Trois fantômes

Traduire les émotions inattendues qui surgissent quand on joue à se faire peur dans un album pour les tout-petits, c’est ce que réussit à faire, avec finesse et humour, l’auteur-illustrateur bien connu de Loulou.

Voir plus de détails
Livre

Garance

Les amours et les questions autour de la sexualité d'une bande d'amis : Siméon, amoureux de Louna, la meilleure amie de Zinette qui est la soeur de Titouan et Garance, l'amoureuse de Gaëtan.

Soutenu par le CNL.

Voir plus de détails
Livre

Poèmes par-dessus les toits

Au point de départ, une série de maisons de Gabriella Corcione, des monotypes et des dessins : des profils de maison, l’intérieur, l’extérieur, l’ombre de la maison, ses habitants. Puis, Pierre Soletti a écrit un poème sur la maison comme personnage, avec une attention portée aux matières qui la constituent, autant d’essences d’elle-même. La maison comme une structure, ce que je vois par la fenêtre, le dedans, le dehors, l’intime et le public, les traversées… par-dessus les toits.

Soutenu par le CNL.

Voir plus de détails
Livre

Thoulathiyat

Haïkus où l’écriture-épure de Christian Tortel explore le mur du cimetière, les reflets de l’eau, la pluie, la nuit et les premières froidures, dans un monde peuplé de corbeaux, d’hirondelles et d’escargots. Les illustrations sont des calligraphies arabes réalisées par Walid Taher à partir des haïkus, des mots gravés dans la feuille comme une épitaphe, entourée de corbeaux, d’hirondelles et… de lapins.

Soutenu par le CNL.

Voir plus de détails
Livre

Poèmes en peluches

Les Poèmes en peluches sont une plongée dans le monde et les bruits de l’enfant, ses peurs un peu terribles parfois, ses jeux, ses instants de folie, ses gros mots… Les gros mots de celui qui apprend à parler.

Car c’est bien cela, le parti pris d’Edith Azam : le parti pris de l’enfance, replonger en enfance, retrouver les sensations crues et les émotions nues, sans censure du gros mot ni de la peur enfouie.Car c’est bien cela le parti pris de l’illustration, croquée par Gaëtan Dorémus et mise en gravures par Gaëlle Allart : une course folle de monstres drôles et effrayants, entre les peintures de Jérôme Bosh et l’illustration de Maurice Sendak.

Soutenu par le CNL.

Voir plus de détails