Pro | Le bilan de 8e édition

Date
Professionnels
Chapô

Au lendemain de la clôture de Partir en Livre, le grand festival du livre pour la jeunesse qui s’inscrit dans le cadre de « la lecture, grande cause nationale » souhaitée par le Président de la République, le CNL se réjouit de la place donnée à la lecture au cœur de l’été et du succès de cette édition marquée par la grande tournée du Livrodrome dans 10 villes, permettant ainsi aux adolescents d’aborder le livre et la lecture de façon joyeuse et partagée.

Grand rendez-vous estival dédié au livre et à la lecture, la 8e édition de Partir en Livre a été accueillie par 1 700 lieux et ce sont près de 5 000 événements, gratuits et ouverts à tous, qui ont été organisées en France métropolitaine et ultramarine, confirmant l’implantation du festival sur l’ensemble des territoires.

Manifestation nationale souhaitée par le ministère de la Culture, conçue et organisée par le CNL, Partir en Livre a été lancé le 22 juin depuis le CNL transformé en Livrodrome pour l’occasion, accueillant ainsi dans ses murs plus de 200 jeunes tout au long de la journée, et comptait deux marraines de renoms : l’artiste Olivia Ruiz et l’autrice jeunesse, Christelle Dabos.

Image
Festival du livre jeunesse Occitanie
Contenu
Texte

Partir en Livre est le rendez-vous incontournable de l’été pour le livre et la lecture

Partir en Livre a réuni, autour du thème de l’amitié des centaines de milliers de participants. Le public a pu assister, dans toute la France, à des ateliers, des jeux et des défis, des spectacles et des performances, des rencontres avec plus de 850 auteurs et illustrateurs dans les lieux labellisés par le CNL, des lectures, dans des bibliothèques et des librairies hors les murs, sur la plage ou au pied des immeubles. Les auteurs et autrices sont également allés à la rencontre du jeune public à l’occasion des 55 résidences dans les centres de loisirs et colonies participant aux « vacances apprenantes », opération portée par le ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports.

Le Livrodrome a posé sa caravane dans dix villes. Durant un mois, ce parc d’attractions littéraires a ainsi fait son propre tour de France en 10 étapes - de Paris le 22 juin à Marseille le 22 juillet, en passant par Liévin les 24 et 25 juin, Saint-Dié des Vosges le 27 juin, Toul le 28 juin, Mont-de-Marsan le 5 juillet, Montpellier le 8 juillet, Pamiers le 12 juillet, Bergerac le 13 juillet, et Saint-Étienne le 19 juillet – et a rencontré près de 15 000 adolescents et pré-adolescents de 11 à 18 ans, partout sur le territoire, offrant à chaque étape, plus de 15 attractions littéraires, ludiques et participatives destinées à transmettre le goût du livre, de l’écriture et de la lecture.

La manifestation a battu son plein lors des 210 événements soutenus financièrement par le CNL dans les régions. Enfants et adolescents ont pu bénéficier des 18 562 Chèque Lire distribués par le CNL et ses partenaires afin de satisfaire leurs envies de lecture au-delà de la manifestation. Ils sont aussi repartis avec un des 20 000 livres offerts grâce aux quatre coéditions inédites avec les éditions Albert René, Flammarion Jeunesse, Gallimard Jeunesse et l’école des loisirs.

Cette déclinaison sous diverses initiatives originales et variées a été rendue possible grâce à une très large mobilisation des nombreux acteurs locaux et organisateurs (298 librairies, 774 bibliothèques, 171 éditeurs, 113 centres sociaux, 449 classes…) et l’engagement des 37 partenaires nationaux (médias, entreprises et groupes privés, professionnels du livre, associations, fondations et institutions), qui ont contribué au succès du festival. Le Centre national du livre les remercie chaleureusement, et tout particulièrement les bibliothécaires et libraires toujours mobilisés pour conquérir de nouveaux lecteurs.

Arte Libri
Foire de Brive
Festival du livre jeunesse Occitanie
Die Hawaï
Aude Marie
Librairie Guivelle
Nathalie Trovato
Texte

Un succès médiatique et en ligne

Avec à nouveau près de 3 000 citations de Partir en Livre dans la presse nationale et régionale, le livre et la lecture ont trouvé une belle place dans les émissions audiovisuelles, les journaux locaux, régionaux et nationaux. 

Les comptes officiels de Partir en Livre sur les réseaux sociaux ont connu un succès similaire. Avec 200 publications, les réseaux sociaux de Partir en Livre ont généré de nombreuses interactions. Nouveauté sur ses réseaux sociaux cette année : pour coller aux pratiques « bookstagram » et proposer un temps fort à notre communauté numérique, le CNL a organisé une chasse aux livres en lien avec l’influenceuse @lectrice_a_plein_temps et les éditions Bayard. L’événement a rassemblé de nombreux jeunes au Jardin des Tuileries, et a généré près de 16 000 interactions (réseaux sociaux et le pass Culture).

Le site de la manifestation compte près de 85 000 visiteurs, 283 000 pages vues et 25 000 téléchargements. Parmi ces téléchargements, l’affiche officielle avec Idéfix a été téléchargée 2 500 fois et la bibliographie sur l’amitié réalisée par Sophie van der Linden et Raphaëlle Botte, 734 fois.

Texte

« Au Centre national du livre, nous souhaitons offrir aux jeunes, qu’ils partent en vacances ou non, la possibilité de découvrir ou de redécouvrir la lecture et de rencontrer des auteurs. Avec Partir en Livre, le livre est partout, grâce aux près de 5 000 événements qui se sont tenus dans toute la France, et majoritairement dans les petites communes ou à la périphérie des grandes villes. Au-delà de la manifestation, le CNL poursuit cette ambition de faire de la lecture, un plaisir partagé. Les Nuits de la lecture, le Quart d’heure de lecture, ces deux autres événements portés par le CNL, viennent prolonger ces temps collectifs autour du livre et de la lecture. Nous venons de créer une nouvelle aide pour soutenir les jeunes manifestations littéraires, nous accompagnerons à la rentrée le Prix du Goncourt des détenus, le CNL va continuer à amplifier son action en faveur du développement du lectorat auprès de tous les publics. On vous donne rendez-vous dans les prochains mois pour continuer de mettre le livre au cœur de nos vies. » - Régine Hatchondo, présidente du CNL.